Partenariats avec les radios : « Pour toucher le plus grand nombre » Reviewed by Momizat on . N’Djamena, 22 octobre 2014 Poignées de mains, définition des objectifs clés de la campagne de sensibilisation et  partage de points de vue. Dans la capitale com N’Djamena, 22 octobre 2014 Poignées de mains, définition des objectifs clés de la campagne de sensibilisation et  partage de points de vue. Dans la capitale com Rating: 0

Partenariats avec les radios : « Pour toucher le plus grand nombre »

Cet article est également disponible en : Anglais, Arabe

Partenariats avec les radios : « Pour toucher le plus grand nombre »

N’Djamena, 22 octobre 2014

Poignées de mains, définition des objectifs clés de la campagne de sensibilisation et  partage de points de vue. Dans la capitale comme en province, les partenariats signés entre les radios locales et le consortium de sensibilisation se multiplient. La radio étant au Tchad un moyen d’information accessible à tous, ces accords promettent de jouer un rôle clé pour informer au plus près les populations.

Le sourire aux lèvres, le directeur de la Radio Communautaire Mongo confirme et souligne que travailler avec les radios est « un moyen efficace de toucher le plus grand nombre ». Il vient de signer un accord de partenariat avec le cabinet MAGI Communications, chargé de mettre en œuvre le programme de sensibilisation sur les Chambres africaines extraordinaires (CAE) au Tchad. La scène s’est reproduite, ces dernières semaines, dans les principales villes du pays, à Sarh, Doba (voir photo), Moundou, Bongor ou Abéché.

L’objectif ? Permettre au plus grand nombre de Tchadiens possible d’entendre la parole de toutes les parties à la procédure engagée devant les CAE, de mieux comprendre leur fonctionnement, et de suivre leur actualité au plus près. Dans la foulée d’un premier accord signé avec FM Liberté à N’Djamena, Radio Lotikô (Sarh), La Voix du Paysan (Doba), Radio Karuba (Moundou), Terre Nouvelle (Bongor), la Radio Communautaire de Mongo, et la Voix du Ouaddaï (Abéché) ont suivi le mouvement.

Première série de six émissions

Une première série de six émissions est en cours de production, en français, sara et arabe, qui sera diffusée à travers ce réseau dans les prochains mois. Inscrits dans le programme des activités de sensibilisation sur les CAE menées par le consortium au Tchad, ces partenariats traduisent l’importance des médias locaux. Du Sud à l’Est en passant par le Centre, l’implication des radios communautaires donne une portée locale et nationale aux efforts entrepris pour répondre, au plus près, aux besoins des populations d’être informées de façon neutre sur ce tribunal basé à Dakar, au Sénégal.

Au Tchad, les radios communautaires aident au développement de leur communauté. Elles informent, éduquent et dénoncent les abus. Elles favorisent les changements de comportements. Elles font participer la population à leur émissions et bénéficient généralement d’un bon capital de confiance, malgré leurs moyens très limités. Au niveau des programmes, les langues de diffusion sont le français, l’arabe, et le Sara. Dans les localités où domine une autre langue, l’émission y sera traduite avant diffusion.

Le Consortium

Site by Primum Africa Consulting © Copyright 2014, All Rights Reserved

Retour en haut de la page