Groupes Cibles

Cet article est Ă©galement disponible en : Anglais, Arabe

• Victimes

Les victimes et les familles de victimes des crimes commis au Tchad entre 1982 et 1990, qu’elles soient ou non parties civiles, seront au centre du programme de sensibilisation. Celui-ci aura Ă  cĹ“ur de les tenir informĂ©es des procĂ©dures en cours, de rĂ©pondre Ă  leurs interrogations et de leur indiquer les moyens qui s’offrent Ă  elles pour y participer si elles le souhaitent.

• Femmes

Parmi ces victimes, une attention plus spĂ©cifique sera portĂ©e aux femmes, qui ont pu ĂŞtre affectĂ©es d’une manière particulière par les crimes commis. Elles peuvent avoir des besoins particuliers en matière d’information, de protection ou de participation aux activitĂ©s des CAE, qui feront l’objet d’un traitement adaptĂ©.

• Médias

Les mĂ©dias publics et privĂ©s du SĂ©nĂ©gal et du Tchad constituent la seconde cible prioritaire du programme de sensibilisation. Des ateliers seront organisĂ©s pour les journalistes des deux pays afin qu’ils soient informĂ©s de façon neutre et indĂ©pendante, et qu’ils puissent informer rĂ©gulièrement le grand public. Ces journalistes seront mis en relation avec des correspondants rĂ©gionaux africains et internationaux, pour lesquels le consortium de sensibilisation facilitera l’accès Ă  l’information.

• Société civile

Les organisations de la société civile (OSC), en particulier les organisations de défense des droits de l’homme du Sénégal et du Tchad sont particulièrement intéressés aux processus de justice. Des réunions avec les OSC seront organisées pour les informer, les constituer en réseau et solliciter leur participation aux activités de sensibilisation.

• Leaders et intellectuels

Le programme de sensibilisation s’attache Ă  favoriser l’Ă©mergence d’un dĂ©bat public de qualitĂ© sur les CAE au SĂ©nĂ©gal, au Tchad et ailleurs dans le monde, en informant leaders et intellectuels.

Site by Primum Africa Consulting © Copyright 2014, All Rights Reserved

Retour en haut de la page